TEL. 09 75 37 32 01 – ETUDE & CONSEIL OFFERTS – ANONYMAT RESPECTÉ

DÉPARTEMENT RECHERCHE DES PERSONNES DISPARUES
Le Blog du Privé

Recherche du père biologique

père biologique

Elisabeth retrouve le père biologique à partir d’une photo datant de 1944

Seule piste : une photo veille de plus de 70 ans !

Décembre 2016, je suis mandaté par une cliente de Bordeaux et je reçois la photo d’un beau jeune homme de 17 ans, datant de 1944. Au Verso un doux message était soigneusement écrit et un nom en signature à peine lisible. Le message était

               « bons baisers de L… » signé A C.

L’enquête

J’ai pu assez rapidement déchiffrer le nom, étant habitué à cet exercice dans la plupart de mes enquêtes. Sur celle-ci en particulier, j’ai ressenti une intuition profonde : je suis personnellement originaire du Béarn, et je retournais dans ma tête des sons à consonance  béarnaise… et il s’est avéré que le nom était bel et bien béarnais !

J’ai pu constater, qu’il y avait le même patronyme que le nom déchiffré, dans ce petit village de montagne.

J’ai appelé le premier patronyme indiqué sur les pages blanches en expliquant mon histoire. Mon interlocuteur m’indique que le père de famille étant absent, l’on me rappellera plus tard… Je laisse mon numéro et raccroche en pensant avoir rapidement des nouvelles.

Les jours passent et rien… pas d’appel durant 8 jours !

Le résultat

Le 2 janvier 2017 ! un homme m’appelle, il se présente comme étant le neveu de A.C.,

il me rajoute, cette phrase déterminante pour mon enquête…

« Mon oncle s’appelait comme çà, il a vécu ici »

Il continue en me précisant, ce n’était pas « Alain », il se prénommait « André ».

Effectivement, la signature indiquait « A. C. »  de ce fait, le prénom pouvait tout aussi bien être « André ». Le neveu me précisa que son oncle vivait bien sur Bordeaux en 1944.

On a échangé pendant plusieurs minutes et tous les points de mon dossier étaient validés.

Vint la question, est il vivant ? Il me répondit qu’il était décédé depuis 12 ans !

Ma cliente ne pourra jamais voir son père biologique. Cependant elle pourra retracer son histoire et trouver une famille, des demi sœurs ou demi frères, qui sait ?

Aussitôt, j’ai bien entendu annoncé la nouvelle à ma cliente qui avait du mal à réaliser le succès des recherches.

Imaginez, qu’avec juste une photo, un nom en initiale et une signature, j’avais pu retrouver la trace de ce «beau jeune homme pris en photo en 1944» !

Une fois raccroché avec la famille d’André, j’ai demandé l’acte de naissance et l’acte de décès auprès des mairies respectives (documents indispensables pour retracer le lieu de naissance et le lieu de décès de son père).

Suite à cela, c’est à ma cliente, de partir à la recherche de SON histoire !

De belles rencontres en perspectives et sûrement beaucoup d’émotions à vivre.

Témoignage de la cliente

En octobre 2016, je suis allée à une manifestation de médium, afin de prendre contact avec mon défunt préféré : ma grand-mère. Je me devais de la remercier de m’avoir élevée dans ma petite enfance : fait que je venais de découvrir suite à une thérapie d’hypnose partielle et également je souhaitais lui demander de retrouver la trace de mon père biologique (fait également découvert récemment à mes 60 ans et j’en ai 63).

Il fallait apporter une photo assez récente, pour que le médium puisse prendre contact,

Or, en cherchant celle-ci, j’ai été interpellée par une petite photo d’identité classé à côté de sa photo, sur laquelle figurait un beau jeune homme d’une vingtaine d’années.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir au verso une date « 1944 », une signature avec

« Souvenir de L…., meilleurs baisers – AC»

Ayant pris contact avec d’autres détectives, mon choix s’est tourné vers celle qui me paraissait la plus dégourdie : « Elisabeth de l’Agence Mydetective ».

Il restait à déchiffrer la signature très ancienne.

Elisabeth a trouvé le vrai nom de famille en « 2 temps, 3 mouvements » et ensuite tout à été très vite.

Dans la foulée elle a retrouvé la trace d’un membre de la famille de ce beau jeune homme, malheureusement décédé depuis quelques années. Lors de cette annonce faite par l’agence MYDETECTIVE, j’étais sur mon lieu de travail et mon cœur a vacillé tellement l’émotion était forte. Il m’a fallu 2 jours pour reprendre mes esprits. Ce jeune homme avait eu 3 garçons et moi en plus probablement… Avec toute sa compétence et sa rapidité, Elisabeth a établi un bon contact avec le neveu du « beau jeune homme » qui vit toujours dans le même village que celui inscrit au dos de la photo.

Deuxième émotion forte

Ce neveu a accepté, grâce à la dextérité et au savoir faire d’Elisabeth que je prenne contact avec lui.

Elisabeth lui avait préalablement envoyé la Photo du beau jeune homme et il venait de reconnaître formellement son oncle.

Lorsque je l’ai appelé et souhaité le rencontrer, quelle ne fut pas ma surprise de savir que le dernier des 4 frères était toujours vivant et habitait tout près de chez moi !

La rencontre fut merveilleuse et inoubliable, même si la date de ma naissance ne semble pas correspondre à une étape de la vie de son frère « beau jeune homme de la photo », le mystère demeure, puisque le frère m’a accepté comme faisant partie intégrante de sa famille.

Il faut préciser que nous avons beaucoup de points communs

  • nez similaire,
  • tempérament très proche,

L’histoire continue, puisque le frère du « beau jeune homme » vient de me transmette tout un tas de photos de lui et de son neveu par qui le contact est arrivé.

Je suis très contente, je ne trouve pas les mots pour remercier Elisabeth de l’Agence Mydetective, si ce n’est écrire ce témoignage.

L’affaire était si ancienne et disposait de si peu d’indice…

Mille bravos à ma détective privée préférée !

Cordialement. » – Evelyne (33)

Nous suivre...
Share
A propos Elisabeth T. 35 articles

Agent de Recherches Privées depuis plus de 15 ans, j’obtiens d’excellents résultat dans tous types d’investigations dans les domaines privés, commerciaux et industriels. Je suis spécialisée dans la recherche de preuves et la recherche de personnes disparues avec un taux de réussite proche de 100% sous 8 à 15 jours. Agrée par le CNAPS dépendant du Ministère de l’Intérieur, mes rapports sont recevables devant toute Cours de Justice Européenne. Membre du SNARP 1er syndicat français de la profession.

Soyez le premier à commenter

Leave a Reply